Vestiges romains, dolmens, vallée de l'Isard.

Accueil Chapelle de l'Isard (Ariége - Pyrénées Centrales)  > Vestiges romains

Un chercheur est venu prospecter dans les années 1950 et a parlé de l'existence d'un camp romain, protégeant l'accés de la vallée.
Il y aurait trouvé des restes de murs et des poteries.  Le site prospecté est à  proximité de la chapelle, sur une butte, au plat de la Peyre.  Il y a sur cet emplacement des traces réguliéres, formant un carré de plus de 40 métres sur 40 métres, ceinturées par une petite dépression (fossé ?) de largeur 1 métre, avec des tas de pierres par endroit. La zone a été aplanie et aussi remblayée dans sa partie inférieure.
Ce chercheur est resté une semaine au refuge et a côtoyé l'équipe qui reconstruisait  la Chapelle. D'aprés les souvenirs, ce serait (peut être) un professeur d'archéologie ou d'histoire de   l'université de Trieste.
Il aurait fait des émules, car dans les années 2010, un archéologue aurait découvert dans le secteur des fonds de cabanes circulaires pré-gauloises, ainsi que des fragments de poteries.
La photo aérienne de l'IGN (1/1000) montre des traces réguliéres.   


Il existe un livre paru vers l'année 1880, parlant d'un site romain et d'un site celtique dans la vallée de l'Izard. Livre qui aurait surement motivé la venue de ce chercheur, venu de loin.

L'abbé Eychenne  écrit (fascicule sur la chapelle 1984) ->"Sur cet emplacement, [.....], s'élevait, dit-on, au temps du Paganisme, un autel consacré aux dieux Pan et Sylvain. La pierre du sacrifice aurait été transportée au musée de Toulouse ou elle serait encore."
Cet autel votif romain aurait été trouvé en 1814 dans un lieu appellé l'Artigue de Salabre dans les Hautes-Pyrénées prés d'une montagne d'Areigne, de méme nom que celle proche de la chapelle, et situé à tort à la chapelle.

Dans la méme période, Georges Fouet  prospectait les temples romains des sommets, pas loin de là, en Haute-Garonne. 
Fouet G., Cultes gallo-romains de sommets dans les Pyrénées centrales ,  dans Revue de Comminges, t. LXXVI (1963), p. 121-133
Il y a de fortes suppositions pour penser que ce soit lui ou quelqu'un de son équipe qui soit venu prospecter vers l'Izard.
Lieu similaire :
Autels votifs retrouvées dans les murs de la chapelle d'Espust , montagne du Gar, Hautes Pyrénées

Le passé vu du Net (prospection avec Internet)
- Adelin Moulis