Retour Accueil -> incendie Chapelle de l'Isard

"La Dépêche " 5 juin 1933
CASTILLON 

 

Syndicat d' initiative

 

Jeudi l er juin, s'est tenue, à 14 h. 30, la réunion générale du Syndicat d'initiative du Castillonnais.
 Étaient présents : MM. Fourcade, Merlin, J.-P Timbart, Pierre Anglade, abbé Castet, J.-M. Dallas, Bonzom, Jean Saint-Germès, Dunglas, Mmes Bonzom et Sommariva, Mlles Marie Cap et Jeanne Saint- Germès.
 Excusé MM Bégouen, Claverie et Rougès.

[...] 

 3. Mr. Dunglas annonce aux membres du bureau que l'incendie de la chapelle de l'Isard a causé la destruction du refuge pour touristes y attenant. Il fait remarquer que cet abri était d'une très grande utilité, non seulement pour les nombreux pâtres qui fréquentent les pâturages de l'Isard mais encore pour les touristes et excursionnistes qui se rendent aux étangs d' Araing, d'Uls, ou au pic de Crabère. Il était aussi le lieu de rendez-vous de nombreux chasseurs qui rencontrent dans la sapinière le gros " tétras urogale " ou coq de bruyère: dans les vertes pelouses, des lièvres et des perdreaux gris, et, sur les pics avoisinants, de nombreuses hardes d'isards. Au surplus, cet abri se trouvait sur le sentier qui relie Sentein-les-Bains à Nielles, village de la Haute-Garonne,, sentier très fréquenté, et, par suite, refuge d'une valeur inappréciable par temps d'orage ou simplement par une journée de brouillard. 
 Pour tous ces motifs, il est urgent de rebâtir le refuge de l'Isard. Nous savons qu'une souscription est ouverte pour rebâtir la Chapelle. Les ecclésiastiques de la région sauront certainement toucher le cœur et ... la bourse des âmes pieuses. 
 De peur qu'on n'oublie le refuge, qu'il est urgent de rebâtir de suite, le Syndicat d'initiative du Castillonnais a cru de son devoir d'ouvrir une souscription auprès des touristes, des chasseurs et en général, auprès de tous les amis de la montagne. Les souscriptions seront reçues à Castillon, par M. Fourcade, trésorier. et par M. Dunglas, Président de l' Essi.  La liste des donateurs paraîtra sur "La Depêche". 

[...]

 

L'ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 17 h. 30, jeudi 1 juin 1933.

"La Dépêche " 5 juin 1933

 
Ruines de la Chapelle Mai 1933 


A ce jour en 2005, ce refuge n'a pas été reconstruit.
Si vous désirez faire un don pour la restauration de la Chapelle, 
envoyez le à la Mairie d'Antras, 09800 Antras.